Huit danseurs partageront la scène à tour de rôle lors de la soirée La petite scène : cycle NORDICITÉ, co-produit par Le Cercle et La Rotonde, le 17 mars prochain (sous la direction artistique de Caroline Simonis et Jean-François Duke). Parmi ces créateurs qui livreront leur création en danse contemporaine, se trouvera le collectif Le CRue. Les deux membres de ce collectif, Julia-Maude Cloutier et Amélie Gagnon, présenteront pour l’occasion une courte pièce, résultat de leurs plus récentes recherches sur le froid et la nordicité.

Le froid est présenté au sein de l’oeuvre comme un état de bien-être, voire de douceur. « Ceux qui ont découvert notre travail au Musée de la civilisation l’été dernier ont vu notre côté plus yang, c’est maintenant l’occasion de découvrir notre côté yin », indique Julia-Maude Cloutier. Elle fait référence à ce symbole de complémentarité et d’harmonie entre toutes les choses qui semblent à première vue opposées. À travers cette exploration du collectif, l’être humain est exposé comme « un élément parmi tant d’autres dans la nature et qui va épouser les rythmes qu’il y retrouve », explique Amélie Gagnon.

La collaboration avec le cinéaste John Blouin permet aussi un rapprochement entre l’image et le mouvement. La pièce du CRue présentée ce jeudi se concentrera sur les notions de « visuel » et d’« état », plus que sur l’unique « gestuelle », et tentera d’abolir la frontière entre vidéo et performance. Cette présentation sera, pour le collectif, le début d’une plus vaste création qui se poursuivra dans les prochains mois.

Ne manquez pas le collectif CRUE à l’oeuvre lors de l’évènement La petite scène : cycle NORDICITÉ, jeudi le 17 mars dès 20h, au Cercle Lab-vivant.

 

 

Commentaires